Voir fiche technique

Fiche Technique

Construction neuve / MOP

Maitre d’ouvrage 
Centre Hospitalier Le Mans

Montant travaux
46 M€ HT

Shon
23 059 m2

Réalisation
2015 – 2019

PROGRAMME

– Bâtiment Monnet Sud : 4 secteurs de consultations / explorations, hôpital de jour de médecine, hôpital de jour d’oncologie, prélèvements et imagerie, accueil général / 8 098 m²
– Bâtiment Sergent : unité de dialyse, unité de soins palliatifs (10 lits), six unités d’hospitalisation (180 lits) / 7 188m²
– Réaménagement partiel du site : nouvelle entrée, espaces paysagers / 35 000 m².

COMPOSITION DE L’ÉQUIPE :

Architecte mandataire
Atelier d’Architecture Michel Rémon

Paysagiste
TN PLUS

BET TCE
Egis Bâtiments

Bâtiments ambulatoire et spécialités médicales / CH Le Mans

Le Mans

Solution simple pour site complexe

Pour redonner un sens architectural au site hospitalier du Mans, Michel Rémon a re-« fabriqué » son entrée. Une idée simple mais essentielle pour faciliter le parcours du visiteur ou du patient et accompagner les piétons le long d’un grand mail arboré.

Cette entrée, devenue immédiatement repérable depuis le rond-point d’accès au site, s’intègre dans une longue façade de 135 mètres qui « tient le site » d’est en ouest. Constituant un premier plan au cœur de la composition désordonnée des pavillons médicaux préexistants, cette façade recompose un tracé urbain élémentaire. Orientée plein sud, elle se protège du soleil par une colonnade raffinée, sobre, dont l’écriture apaise le panorama, le rend intelligible et cohérent.

« La grande façade ne cherche pas à occulter le site ancien mais à construire son urbanité perdue » confirme l’architecte.
Ainsi, la rotonde verticale du bâtiment Claude Monet nord, visible au travers de la toiture vitrée du nouveau hall, devient le nouveau point focal de la composition. Un « travelling avant » qui conduit le visiteur vers le cœur de l’ensemble hospitalier.
À l’est, la perspective se ferme sur la chapelle de l’hôpital du XIXe siècle, puis s’ouvre brusquement vers le nord pour intégrer la maternité Aliénor.
Du bâtiment Fontenoy, à l’ouest, au nouveau bâtiment d’hospitalisation Sergent à l’est, toute la cohérence fonctionnelle du site est reconstituée grâce à un dispositif de connexion et de liaison qui s’appuie sur l’existant.

« Notre programme est une première étape avant la contraction progressive du site. La disposition des fonctions ambulatoires en première ligne va dans le sens de la révolution qui modifie l’ergonomie des hôpitaux d’aujourd’hui. »

 

Bâtiments ambulatoire et spécialités médicales / CH Le Mans