Voir fiche technique

Fiche Technique

Construction Neuve / MOP

Maitre d’ouvrage
Saint-Étienne Métropole

Montant travaux
39,1 M€ HT

Shon
21 175 m2

Réalisation
2009 – 2015

PROGRAMME

– Faculté de médecine, bibliothèque universitaire
– Laboratoires de recherche de la faculté
– Centre Ingénierie et Santé (CIS) de l’Ecole des Mines
– Institut Régional de Médecine et d’Ingénierie du Sport (IRMIS).

COMPOSITION DE L’ÉQUIPE

Architecte mandataire
Atelier d’Architecture Michel Rémon

Architecte associé
Cimaise – Gilles Champavert

BET TCE
WSP France

Campus Santé Innovations / CHU Saint-Étienne

Saint-Étienne

Fonctions multiples en synergie

Le programme du pôle santé du CHU de Saint-Étienne regroupe quatre ensembles fonctionnels spécifiques dans un monolithe en apparence parfait : la faculté de médecine et son secteur de recherche, la bibliothèque universitaire médicale, l’Institut régional de médecine et d’ingénierie du sport (IRMIS), le Centre ingénierie et santé de l’École des mines de Saint-Étienne (CIS). Chacune de ces entités affirme sa personnalité tout en bénéficiant d’une nouvelle synergie.

Fragmenté, ajouré, le monolithe exprime sa foisonnante vie intérieure

En vue lointaine, la façade sud lisible dès la sortie du tramway « se détache comme un morceau du monde sur la montagne. L’horizon passe par-dessus le bâtiment et le désigne comme un objet simple et unique dans le paysage complexe du CHU. C’est la perméabilité intérieure qui crée l’unité de l’ensemble » détaille Michel Rémon.

La profondeur des volumes se dévoile en effet à l’approche de ce prisme compact. Et c’est en l’explorant que le visiteur découvre sa bibliothèque ou ses patios, libérés au rez-de-chaussée par un jeu savant de percements. À l’étage, depuis la « fenêtre urbaine » ouverte par une alternance de hauteurs, l’architecte cadre une vue inattendue sur les bâtiments latéraux.
À cette vibration des échelles, l’architecte ajoute le jeu cinétique des bandes noires et blanches couvrant la façade sud et surprend le regard, une fois encore, en opposant ces brise-soleil d’aluminium avec la vêture de mélèze des trois autres façades.

« De nuit, la prise de la lumière par les patios intérieurs se manifeste : les failles, illuminées, dessinent la subtile composition intérieure du bâti. »

Campus Santé Innovations / CHU Saint-Étienne