Voir fiche technique

Fiche Technique

Construction et restructuration / PPP

Personne publique
Université de Bourgogne

Montant travaux
16 M€ HT

Surface de plancher
6 396 m2 / 3 bâtiments

Réalisation
2013 – 2015

PROGRAMME

Réalisation de 3 opérations programmées dans le plan campus :
– maison internationale des chercheurs : 1896 m²
– espace multiplex : 727 m²
– Institut Marey – maison de la métallurgie : 3773 m².

COMPOSITION DE L’ÉQUIPE

Maître d’ouvrage
Prisma 21

Mandataire
Bouygues Bâtiment Nord Est

Mainteneur
Bouygues Energies Services

Architecte mandataire de la maîtrise d’oeuvre
Atelier d’Architecture Michel Rémon

BET TCE
IGREC ingenierie

Campus Universitaire Montmuzard / Université de Bourgogne

Dijon

Continuité architectonique

Impliqué dans un partenariat public-privé avec l’entreprise Bouygues Batiment Nord Est, Michel Rémon s’est vu confier quatre des programmes de « l’opération campus » de l’Université de Bourgogne : la rénovation thermique du bâtiment Mirande, la construction de la maison internationale des chercheurs, de l’espace multiplex et de l’Institut Marey (maison de la métallurgie).

Son écriture contemporaine respecte ici la dignité des bâtiments d’origine, conçus par Roger-Martin Barade entre 1957 et 1968 pour le recteur Marcel Bouchard, influencé à cette époque par les vastes dimensions des campus à l’américaine.

Sans surenchère formelle, le geste architectural de Michel Rémon s’est donc appliqué à retisser une unité visible de près comme de loin, et à répondre aux exigences de développement durable émises par l’Université.
L’équilibre de l’ensemble se fonde sur un calepinage géant de plaques d’aluminium blanches et bronze, posé sur toutes les nouvelles façades. Un jeu de pleins et de vides qui rappelle celui de Barade, avec ses grands placages de pierre du Châtillonnais régulièrement percés de fenêtres.

Seule la salle polyvalente rayonne comme un « foyer spatial » au cœur du campus. En vue lointaine, elle attire les regards avec une géométrie élancée. Son volume s’anime par le pliage d’un plan blanc nacré qui s’élève brusquement vers le ciel, formant un écran géant pour accueillir la projection d’informations de l’Université. La toiture redescend ensuite doucement vers le sol, à l’arrière. Sur ce côté est, la façade est striée de lanières vitrées verticales éclairant la salle elle-même.

« La modestie stylistique des bâtiments neufs n’ajoute pas d’autres lignes à l’histoire du lieu. Elle s’appuie sur un assemblage rigoureux de pleins et de vides, d’une grande pureté géométrique. »

Campus Universitaire Montmuzard / Université de Bourgogne