Voir fiche technique

Fiche Technique

Construction neuve / concours international

Maître d’ouvrage 
Université de Tel-Aviv

Budget 
22 M $ HT

SHON
6 800 m²

Réalisation
2016 – 2020

PROGRAMME

Laboratoires, salles blanches, bureaux et espaces d’accueil

 

COMPOSITION DE L’ÉQUIPE

Architecte mandataire
Atelier d’Architecture Michel Rémon / Michel Rémon, Alexis Peyer, Marie-Claude Richard, Maria Gonzalez, Remi Bellec, Fabien Garcia, Maria Romero, Camille Ajjan, Cyril Doye, David Lê.

BET TCE
WSP France

Paysagiste
Laure Planchais

Centre de recherche en nanosciences et nanotechnologies / Université de Tel-Aviv

Tel Aviv

Michel Rémon et son équipe ont été choisis parmi 128 candidatures provenant du monde entier, grâce à un projet qui s’inscrit dans son contexte et symbolise « les avancés dans la science, la technologie et l’innovation », expliquent les organisateurs. Le bâtiment, dont la livraison est prévue pour 2020, a l’ambition de devenir un centre de recherche en nanosciences et nanotechnologies de référence mondiale.
Le jury international a salué plusieurs aspects du projet de l’architecte français : le design élégant de l’enveloppe, en symbiose avec le contexte architectural du campus ; le plan, à la fois simple et sophistiqué, permettant une circulation efficace des usagers à l’intérieur du bâtiment ; la solution flexible et efficace de contrôle des accès aux laboratoires.
Le concept lauréat joue avec l’élément architectural en commun avec les nanosciences et les nanotechnologies : l’échelle. L’architecte imagine une matrice d’éléments semblables, des lignes verticales blanches, qui composent une peau autour du bâtiment. Cette enveloppe, dépourvue des repères traditionnels d’échelle tels que les fenêtres ou les portes, constitue un paysage géométrique modulé par des ondulations en surface. Conçue pour être l‘exosquelette porteur de l’édifice, cette peau permet également de gérer les échanges thermiques entre l’extérieur et l’intérieur du bâtiment et de garantir les apports nécessaires en terme de lumière. Le bâtiment a été pensé pour créer des conditions de travail optimales : un environnement stimulant, adapté au travail de recherche demandant de la concentration, mais facilitant également les rencontres et la communication informelles.
Rendant hommage à l’infiniment petit, la géométrie précise du bâtiment devient un symbole iconique, une architecture au-delà de l’échelle.

Centre de recherche en nanosciences et nanotechnologies / Université de Tel-Aviv