Voir fiche technique

Fiche Technique

Construction neuve / MOP

Maître d’ouvrage
Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble

Montant travaux
43,2 M€ HT

Shon
13 900 m²

Réalisation
2002 – 2010

PROGRAMME

Accueil prélèvements, plateaux techniques centralisés, laboratoire anapathologie, laboratoire cellule, laboratoire biochimie, laboratoire de microbiologie de type L3, locaux techniques.

COMPOSITION DE L’ÉQUIPE

Architecte mandataire
Atelier d’Architecture Michel Rémon

Concepteur lumière
Coup d’éclat

BET TCE et Economiste
TPF-i

 

Crédits : Anne-Claude Barbier

Institut de biologie / CHU de Grenoble

La Tronche

La pirogue et son balancier

Quelque soit le programme hospitalier, en l’occurrence des laboratoires, le plan en croix reste la figure idéale en termes de fonctionnalité.

Pour autant, au sein du centre hospitalier de Grenoble, ce plan idéal devait être remanié de façon à entrer en écho avec le paysage environnant tout en dialoguant avec l’IGH Michalon. En effet, ici, partout le regard porte sur l’imposant relief qui cerne la ville. Quel que soit le point de vue, partout la montagne s’élève. Le volume issu d’un plan en croix a donc été transformé sans pour autant que son fonctionnement ne soit altéré.

Autour des circulations verticales, quatre branches accueillent les laboratoires. In fine, l’Institut de biologie et de pathologie du CHU de Grenoble s’incarne en un volume compact décollé du sol via un jeu de poteaux. Il répond ainsi à l’horizon formé par la crête des montagnes tout en formant le contrepoint de l’ancrage vertical du bâtiment existant.

A l’image de la pirogue et de son balancier, la légèreté de la nouvelle construction apaise la gravité de l’ancienne.

Institut de biologie / CHU de Grenoble